Ministère de la Justice
JUSTICE EN RÉGION
 

08 avril 2009

Seine-Saint-Denis

Service pénitentiaire d'insertion et de probation - Antennes

Le service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) de la Seine-Saint-Denis comprend une direction et trois antennes.

Le SPIP est chargé du suivi et du contrôle des mesures privatives ou restrictives de liberté des personnes placées sous main de justice (PPSMJ). Il participe à l’individualisation des peines et collabore à la préparation des décisions à caractère juridictionnel. Il assure la mise en oeuvre des actions d’insertion, en collaboration avec les autres personnels de l’administration pénitentiaire et les partenaires extérieurs (articles D 573 à D 575 du code de procédure pénale).

En milieu ouvert, le SPIP met en œuvre les mesures d’assistance et de contrôle et veille au respect des obligations imposées aux personnes faisant l’objet de sanctions pénales alternatives à l’incarcération telles que le sursis avec mise à l’épreuve, l’ajournement avec mise à l’épreuve, la libération conditionnelle, le travail d’intérêt général, le contrôle judiciaire et les aménagements de peines (placement extérieur, placement sous surveillance électronique).

En milieu fermé, le SPIP participe également à la réduction des effets désocialisant de l’emprisonnement en favorisant le maintien des liens sociaux et familiaux et en accompagnant les détenus dans leurs démarches de réinsertion.

Chaque personnel d’insertion et de probation du SPIP 93 suit un maximum de 100 personnes, le nombre de mesures étant supérieur, une même personne pouvant faire l’objet de plusieurs mesures.

Coordonnées

SPIP Seine-Saint-Denis

29-31 rue Délizy
93500 PANTIN

Tél : 01 41 60 40 40
Fax : 01 41 60 40 12

Horaires d’ouverture au public

Du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h. Le vendredi, arrêt de la permanence à 16h.

Accès

Métro Eglise de Pantin et RER E station Pantin.

Antennes

Antenne milieu ouvert de Pantin

31 rue Delizy
93500 PANTIN

Tél : 01 41 60 40 40
Fax : 01 41 60 40 12

L'antenne est composée de cinq secteurs : 3 secteurs géographiques (Saint-Denis / Bobigny / Le Raincy), 1 secteur Travail d’Intérêt Général et Travail Non Rémunéré (TIG /TNR)

Antenne milieu fermé de Villepinte

installée dans l'enceinte de la maison d'arrêt de Villepinte

Tel : 01 41 51 14 75
Fax : 01 41 51 14 76

Pôle d’intervention

centre de semi-liberté de Gagny

38/42 avenue Aristide Briand
93 220 Gagny

Tel : 01 43 02 84 10
Fax : 01 43 81 97 64

Autorités de rattachement

Le SPIP 93 dépend de la direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris

Il est situé dans le ressort de la cour d'appel de Paris et du tribunal de grande instance (TGI) de Bobigny.

Nombre de personnes suivies

Près de 4 500 en milieu ouvert

Plus de 900 en établissements pénitentiaires (maison d’arrêt et centre de semi-liberté)

Partenaires

Le SPIP 93 développe sa politique partenariale en matière d’insertion des publics sous main de justice.

  • Dans le cadre de la formation et l’insertion professionnelle.

Missions Locales

Quatre postes de référents mission locale dits CIVIS ont été créé sur le département pour les jeunes âgés de 16 à 25 ans faisant l’objet d’une mesure de justice. Ces postes sont rattachés aux missions locales de Pantin, Bobigny, Sevran, Aulnay, Saint-Denis, Aubervilliers et Bondy. Les référents CIVIS interviennent directement à la MA de Villepinte et au centre de semi liberté de Gagny. Ils reçoivent les personnes orientées par le milieu ouvert dans les missions locales dont ils dépendent.

ANPE

Une convention est signée entre le SPIP et l’ANPE Espace Liberté Emploi de Paris pour une intervention spécifique à la maison d’arrêt de Villepinte.

L’ANPE de Tremblay en France assure également des permanences à la maison d’arrêt de Villepinte.

  • Dans le cadre de l’accès au droit des publics sous main de justice

 Un point d’accès au droit a été mis en place à la maison d’arrêt de Villepinte et en milieu ouvert à Drancy.

Une convention a été signée entre le SPIP, la CIMADE et la Ligue des Droits de l’Homme pour leur intervention à la maison d’arrêt de Villepinte.

  • Dans le cadre de la sensibilisation à la citoyenneté.

Le SPIP 93 met en place quatre « modules citoyenneté » par an en partenariat avec l’association Dialogues Citoyens. Il s’agit d’actions collectives pilotées par le SPIP ayant pour objectif de contribuer à restaurer le dialogue entre les personnes placées sous main de justice et les acteurs de la cité dans laquelle ils vivent.

  • Dans le cadre d’action santé.

En partenariat avec la DDASS, le SPIP 93 s’inscrit dans la politique départementale de santé en matière de prévention des conduites à risques (risque alcool, tabac, produits illicites et risque sida).

  • Dans le cadre d’actions culturelles et sportives

Le SPIP a recruté une chargée de mission déléguée culture et actions culturelles ainsi qu’un chargé de mission déléguée sport. Ils ont en charge la création de réseaux avec les acteurs culturels et sportifs du département.

Retour carte Paris

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques |