Ministère de la Justice
JUSTICE EN RÉGION
 

23 février 2009

Fresnes

Etablissement pénitentiaire - maison d'arrêt

Fresnes

La prison de Fresnes a été construite par l'architecte Henri Poussin entre 1894 et 1898, en application de la loi de 1875 sur l'emprisonnement cellulaire. Construite pour remplacer les vieilles prisons parisiennes, la maison de correction cellulaire se voulait hygiénique et fonctionnelle, en réalisant la séparation entre les diverses catégories de prisonniers (condamnés à de courtes peines et prévenus) et celle des détenus entre eux .
Inaugurée le 19 juillet 1898, la prison présente une architecture innovante en totale rupture avec les conceptions traditionnelles du XIXe siècle. On abandonne la disposition en forme d'étoile pour adopter la construction de bâtiments longitudinaux, placés parallèlement les uns aux autres et séparés par des espaces de 50 mètres de largeur.
Les prisons de Fresnes regroupent plusieurs établissements : la maison d'arrêt des hommes (le grand quartier qui fut prison allemande), le centre national d'observation (CNO) créé en 1985 (précédemment centre national d'orientation depuis 1950), la maison d'arrêt des femmes et l'établissement public de santé national de Fresnes (EPSNF) installé dans l'ancienne infirmerie centrale.
Une maison d'arrêt reçoit les prévenus (détenus en attente de jugement) ainsi que les condamnés dont le reliquat de peine n'excède pas, en principe, un an lors de leur condamnation définitive.

Adresse postale

Maison d'arrêt
Allée des Thuyas
94 261 Fresnes Cedex

Téléphone

Standard : 01 49 84 38 00
Parloirs : 01.49.84.39.99 du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h

Accueil des familles en attente de parloir

L'association "ADFA" accueille les familles les jours de parloirs dans un local situé sur le domaine pénitentiaire. Tél : 01.49.73.93.52

Parloirs avocats

Maison d'arrêt des hommes
1 division : 01.49.84.38.00 poste 3101 ou 3143
2 division : 01.49.84.38.00 poste 3241 ou 3243
3 division : 01.49.84.38.00 poste 3301 ou 3343

Maison d'arrêt des femmes : 01.49.84.38.00 poste 3801 ou 3714

Pour tous:

  • du lundi au vendredi de 8h à 11h30 et de 14h à 17h30
  • le samedi de 8h à 11h30 et de 14h à 16h30
Direction interrégionale

Paris

Autorités de rattachement

L'établissement est situé dans le ressort de la cour d'appel de Paris et du tribunal de grande instance (TGI) de Créteil.

Accès

L'établissement est situé à proximité de la gare SNCF.
De Paris, prendre le RER B direction Robinson jusqu'à Arcueil-Cachan puis le bus n° 187 direction Charcot-Zola et descendre à la station "Marc Sangnier" ou la station "Maison d’arrêt".
Le bus 187 part également de Paris–Porte d’Orléans

Capacité d’accueil

1 651 places.

Catégorie
  • quartiers maison d'arrêt hommes majeurs,
  • quartiers maison d'arrêt femmes,
  • centre national d'orientation.
  • Autre secteur rattaché depuis fin 2008 : l’Unité hospitalière interrégionale sécurisée sur le site du Groupe hospitalier Pitié Salpétrière (25 places).
Travail
ActivitésEffectif employéSurfaces d'atelier

Façonnage, conditionnements

Montages, assemblages, petits usinages

1751 200 m²
Service général*244 

* Service général : emplois occupés par des détenus dans les établissements au service de la maintenance, de la restauration et de l'hôtellerie.

Formation professionnelle
FormationPlacesDiplômesDurée en mois
Coiffure (femmes)12CAP24
Atelier pédagogique individualisé : remise à niveau en maths et en français46attestation4,5
Agent qualifié de service10certificat3
Electricité60certificat3
Informatique60certificat12
Lutte contre l'illettrisme30certificat12
Agent d’entretien des espaces verts24portefeuille de compétences4
Préparation aux métiers du transport10Code de la route4
Médiation culturelle15certificat10
Enseignement à distance20certificat6
Sécurité et hygiène alimentaire27certificat0,4
Arbitrage Football30attestation1
Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP) de rattachement

SPIP du Val-de-Marne
Immeuble Le Central
6, rue Albert Einstein
94 000 Créteil
Tél : 01.41.78.58.00

Centre national d'observation : tous les condamnés dont le reliquat de peine est égal ou supérieur à plus de 10 ans doivent faire l'objet d'une période d'observation au Centre national d'observation (CNO) de Fresnes, ceci pour prendre le temps d'étudier la situation du détenu et de l'affecter dans l'établissement correspondant le mieux à son profil.

 

Retour à la carte de la région de Paris

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques |