Ministère de la Justice
JUSTICE EN RÉGION
 

16 janvier 2008

Hérault

Service pénitentiaire d'insertion et de probation

SPIP 34

Installé depuis le 12 septembre 2005 dans ses propres locaux, le siège du service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP) et l’antenne de Montpellier sont situés 909 avenue de Toulouse près du quartier de la Croix d’Argent dans des locaux anciennement occupés par l’APEA et disposant d’une superficie de 650 m2 répartie sur 3 niveaux.

Coordonnées

SPIP Hérault - siège

909 avenue de Toulouse
CS 85019
34076 Montpellier cedex 3

Téléphone : 04 99 51 28 80 - Télécopie :04 99 51 29 09
e-mail : spip.herault@justice.fr

Antennes

Antenne mixte de Montpellier – Villeneuve-les-Maguelone

909 avenue de Toulouse
CS 85019
34076 Montpellier cedex 3

antenne SPIP Tél : 04 99 51 28 80 ; Fax : 04 99 51 29 09
antenne à la maison d'arrêt Tél : 04 67 07 80 21 ; Fax : 04 67 07 62 57
antenne au centre de semi-liberté de Montpellier Tél : 04 67 12 80 65

L’antenne de Montpellier est accessible par le bus n° 6 (à destination de Pas-du-Loup) arrêt Ronceray ou par le Tram n°2 (à destination de Sabines ou St Jean de Védas) arrêt Croix d’Argent à une dizaine de minutes de la gare SNCF.

Établissements pénitentiaires où intervient le SPIP

Centre de semi-liberté de Montpellier

Maison d'arrêt de Villeneuve-les-Maguelone

 

Antenne mixte de Béziers

20 rue française
BP 4211
34544 Béziers cedex

Téléphone : 04 67 62 99 10 – Fax : 04 67 62 99 20

L’antenne de Béziers est située en centre ville, derrière la Mairie et à 5 minutes à pied du TGI et de la maison d'arrêt.

Établissement pénitentiaire où intervient le SPIP

Maison d'arrêt de Béziers

 

Région administrative

Languedoc-Roussillon

Direction interrégionale des services pénitentiaires

Toulouse

Autorités de rattachement

Le service est situé dans le ressort de la cour d'appel de Montpellier et des tribunaux de grande instance (TGI) de Béziers et de Montpellier.

La population suivie

Au 1er janvier 2008, on compte 3 431 personnes suivies dont 991 pour une mesure de milieu fermé (détenus sous écrou – ou en aménagement de peine en cours d’instruction – placement extérieur – placement sous surveillance électronique – semi liberté).

La population suivie par les antennes est répartie de la façon suivante :

- 71 % concerne des condamnés à des peines de milieu ouvert soit 2 440 personnes suivies pour au moins une mesure (contrôle judiciaire – interdiction de séjour – libération conditionnelle – suivi socio judiciaire – sursis avec mise à l’épreuve – sursis TIG – travail d’intérêt général – travail non rémunéré).

- 29 % sont écroués dans les MA de Béziers et de Villeneuve-les-Maguelone ou au CSL de Montpellier

Pour l’année 2007 ce sont :

-         494 aménagements de peines prononcés (PE, PSE, SL et LC)

-         1034 enquêtes réalisées (723-15 et en vue d’un aménagement de peine)

-         620 condamnés reçus en sorties d’audience suite à la convocation BEX dont 79 % dès la 1ère convocation.

-          2915 rapports qui ont été rédigés par le SPIP à destination des JAP ou d’autres magistrats mandants

Partenaires (milieu ouvert)

-          Mise en place d’une politique de service pour prioriser le suivi des personnes condamnées pour violences conjugales ou agressions sexuelles (signature de la convention avec l’association Via Voltaire) et mise en place de fiches navettes facilitant les orientations et assurant aux travailleurs sociaux une réponse adaptée de la part du partenaire.

-          Développement du partenariat avec l’ANPE par des permanences hebdomadaires au sein du SPIP (MO) afin de faciliter le retour à l’emploi des condamnés en milieu ouvert et d’assurer la continuité de l’action entreprise en milieu fermé. Mise en place de fiches navettes et fiche de synthèse.

-          Convention avec l’AERS pour la mise à disposition de 5 studios pour l’accueil des PE dans le cadre du développement de l’offre des aménagements de peines.

-          Mise en oeuvre de la loi sur la cohésion sociale pour l’accès à la culture des publics démunis :

  • Culture du cœur (fiche action)
  • Sport solidaire
  • Évaluation des actions entreprises en association avec le Conseil Général et l’agglomération.
Autres actions du SPIP

-          Mise en place des stages de citoyenneté comportant 3 modules (civisme, civilité et solidarité) et se déroulant sur une semaine au sein de la MJD de Montpellier au cours duquel interviennent plusieurs organismes institutionnels ou associatifs (notamment la Croix Rouge : obtention PSC 1.) Le premier stage s’est déroulé sur 5 jours fin novembre 2007, deux autres sont prévus en 2008.

-          Engagement du SPIP dans la lutte contre la délinquance routière par la signature d’une convention avec l’association de la prévention routière de l’Hérault (4 stages de 2 jours consécutifs suivis d’une journée d’évaluation avec délivrance d’une attestation de stage).

-          Réunions de coordination inter SPIP (Gard – Lozère – Hérault) pour améliorer l’offre de retour à l’emploi sur les départements d’origine des détenus incarcérés et transférés à la maison d'arrêt de Villeneuve-les-Maguelone.

 

Retour carte Toulouse

 
 
  
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |